Interview de Mme Plantade, chargée de recrutement

Marie-Claude PLANTADE, Chargée de mission recrutement et mobilité

Marie-Claude PLANTADE, Chargée de mission recrutement et mobilité

Pouvez-vous nous présenter brièvement votre structure ?

« L’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, établissement public de l’État (320 personnes), s’engage depuis plus de 50 ans aux côtés des élus et des usagers de l’eau pour la qualité de l’eau et des milieux aquatiques. Elle exerce sa mission dans le cadre de programmes d’intervention pluriannuels préparés et validés par le comité de bassin et encadrés par le Parlement.

Les programmes définissent les taux et les assiettes des redevances qui vont permettre de financer les actions, ainsi que les priorités d’action et les modalités des aides financières de l’agence.

Pour orienter l’action dans le domaine de l’eau et apporter des outils d’aide à la décision, l’Agence de l’Eau organise la connaissance sur l’état des milieux, évalue l’efficacité de ses actions, met les données et les informations à la disposition du public. Elle met en place les outils de la concertation qu’anime le comité de bassin. »


Selon vous, quels sont les points forts de l’apprentissage dans le supérieur ?

« Les points forts des apprentis universitaires sont nombreux, parmi lesquels je citerais surtout : l’autonomie, la débrouillardise et la capacité à s’interroger ou à interroger rapidement les collaborateurs.

Cette année, les candidats reçus avaient un Master 1 et un bon niveau de formation technique. »

 

Vous intégrez cette année trois apprenties du CFA des Universités Centre-Val de Loire, comment avez-vous procédé à leur recrutement ?

« Ma méthode de recherche des candidatures a été tout d’abord d’envoyer les fiches de postes aux responsables de différentes filières universitaires recensées avec le Maître d’Apprentissage dès le mois d’avril. Nous avons ciblé des formations dans la région Centre-Val de Loire.

En juin, j’ai participé à l’évènement LAFU organisé par le CFA et la CCI Loiret à Orléans.

J’y ai rencontré une trentaine de candidats dont l’une de nos trois apprenties : elle avait eu connaissance de la fiche de poste diffusée au sein du CFA mais ne s’était pas encore positionnée.

À cette occasion, j’ai également échangé avec les personnes en charge des relations entreprises du CFA et nous avons identifié ensemble d’autres filières de formation complémentaires.

Cet appui nous a permis d’élargir notre recherche et de recruter dans l’été nos apprenties universitaires. »

logo_aelb2

 

Découvrir l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne